fbpx
augmentation mammaire

Nos conseils pour une chirurgie esthétique augmentation mammaire en toute sécurité

La chirurgie esthétique en vue d'une augmentation mammaire vous tente ? Vous avez parfaitement raison car c’est la seule opération qui permet d’augmenter les seins et de modifier leur forme pour une meilleure harmonisation du buste par rapport à la silhouette de la patiente. La chirurgie esthétique en vue d’une augmentation mammaire  n’est pourtant pas une intervention anodine car comme toute opération chirurgicale elle comporte aussi des risques.

Définir la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire

Une augmentation mammaire est définie comme étant une opération de chirurgie mammaire dont le but est l’augmentation de la taille des seins. Elle consiste à introduire un implant mammaire gonflable derrière chaque sein afin d’en augmenter le volume.

Les différents types d’augmentation mammaire

Il existe quatre façons de faire une augmentation mammaire :

  • Une augmentation mammaire par implant mammaire : C’est la solution la plus utilisée et donc la plus courante. Elle a l’avantage de permettre une augmentation naturelle des seins, de choisir la taille et la forme de la poitrine en harmonie avec le reste du corps.
  • Une augmentation mammaire par injection de graisse dans les seins ce qui permet ma réutilisation de la graisse prélevée par une liposuccion pour une augmentation de la poitrine. L’augmentation est naturelle à 100%
  • Une augmentation mammaire composite : Elle regroupe une augmentation mammaire par prothèse et par lipofilling. Elle va donc cumuler les avantages des deux techniques à savoir le pouvoir de choisir la taille et la forme des nouveaux seins avec un résultat naturel à la vue et au toucher.
  • Une augmentation mammaire avec lifting des seins qui va traiter les seins vides et tombants. Elle va aussi augmenter la taille de la poitrine et la redresser. Cette technique va on rajeunir et regalber les seins. Les cicatrices vont dépendre du grade de ptose mammaire.

Comment choisir votre implant mammaire ?

Généralement lors d’une chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire, le galbe et le volume de l’implant doivent être adaptés au désir de la patiente. Le chirurgien choisira quant à lui la voie de mise en place de ces prothèses.

Il existe 2 types de prothèses :

  • Les prothèses mammaires anatomiques : Elles ont l’avantage de reproduire  la forme naturelle du sein mais elles peuvent aussi avoir un risque de rotation même s’il est exceptionnel. L’aspect de ces prothèses est parfaitement adapté aux patientes minces aux tissus non épais et n’ayant pas beaucoup de glandes mammaires.
  • Les prothèses mammaires rondes qui permettent un décolleté pigeonnant avec un aspect bombé dans la partie haute des seins. En cas de rotation, il n’y a aucun risque d’altération de la forme du sein

Les prothèses qu’elles soient anatomiques ou rondes sont composées de différents produits :

  • Les implants mammaires qui sont les plus usités sont généralement constitués d’une enveloppe en silicone qui contient un gel de silicone cohésif pour un toucher naturel et agréable. Ces prothèses offrent en plus un résultat esthétique et harmonieux ceci sans compter que ces prothèses mammaires ne provoquent aucune affection maligne ni de maladies auto-immunes.
  • Les prothèses mammaires pré-remplies de sérum physiologiques à savoir de l’eau saline. Elles ne sont pas nuisibles à l’organisme  mais elles peuvent impliquer des vagues inesthétiques sur les seins en cas d’une épaisseur cutanée faible.
  • Les prothèses mammaires en hydrogel composées d’eau gélifiée  résorbable par l’organisme en cas de rupture de l’enveloppe.

Prothèse ronde ou anatomique : Que choisir ?

Nul ne peut nier et tous les plasticiens vous le diront que du choix du type d’implant dépend en grande partie la réussite d’une augmentation mammaire par pose d’implant. Que ce soit pour une chirurgie esthétique des seins ou une chirurgie de reconstruction de la poitrine, l’implant mammaire existe sous de différentes compositions, texture, taille et forme. La question qui se pose serait de savoir quelle est la différence entre une prothèse ronde et une prothèse anatomique et quels sont les critères de choix pour l’une ou l’autre prothèse.

  • La prothèse ronde : L’implant rond est indiqué en cas de correction de la ptose mammaire. Dans ce cas les résultats sont excellents mais il est possible d’obtenir de très bons résultats avec un implant anatomique qui va donner un aspect rond au sein de profil. Toutefois, il ne faut pas penser que l’implant rond donne automatiquement au sein un aspect bombé et rendre le résultat de l’augmentation mammaire peu naturel. Or il est tout à fait possible avec un implant rond d’obtenir un joli galbe sans effets « Bimbo ». Ceci sans compter  que la prothèse ronde évite davantage le risque de rotation de l’implant.
  • La prothèse anatomique : C’est une prothèse mammaire en forme de poire et c’est d’ailleurs ce qui lui donne un aspect naturel. Après la pose, l’implant ne rend pas le sein bombé ni en haut, ni dans sa partie inférieure et de plus il est bien ferme. Sa fermeté a pour inconvénient une mise en place difficile.
Prothèse ronde ou anatomique

Pour savoir quelle forme de prothèse choisir, il y a d’abord lieu de constater qu’il n’y a pas d’implant meilleur que l’autre. Le choix de l’implant mammaire va se faire en accord avec le chirurgien et en fonction de la physionomie de la patiente. A titre d’exemple une prothèse mammaire anatomique est privilégiée pour les femmes qui souffrent d’une hypertrophie des seins. Pour une simple correction des seins tombants ou pour celles qui sont insatisfaites du volume de leur poitrine, il vaut mieux recourir aux prothèses mammaires rondes.

Prothèses en silicone ou en sérum physiologique ?

L’enveloppe d’un implant mammaire pour une chirurgie esthétique augmentation mammaire est constituée de silicone mais c’est le contenu qui est différent. La prothèse mammaire peut être remplie soit de gel de silicone ou de sérum physiologique. Comme pour la forme ou la position, le contenu de l’implant est très important et a un grand impact sur la qualité du résultat.

  • L’implant mammaire en silicone : Le remplissage de la prothèse est fait avec du gel de silicone cohésif qui ne se déverse pas dans le sein même en cas de rupture de l’implant. Cet implant en silicone est considéré comme étant la meilleure prothèse mammaire car la plus sollicitée. Ceci est dû au fait que cette prothèse en gel de silicone va offrir une sensation agréable et naturelle au toucher.
  • L’implant mammaire en sérum physiologique : Même si la prothèse en silicone est préférable à celle en sérum physiologique, il faut croire que cette dernière a aussi ses avantages. En effet cet implant est gonflable au cours de l’intervention. Il y est introduit un mélange d’eau et de sodium ce qui lui garantit une sécurité maximale car le sérum physiologique contenu dans l’implant n’est pas nocif. De plus le chirurgien va pouvoir contrôler le volume de l’implant gonflable en sérum physiologique et l’adapter aux désirs de la patiente ce qui est impossible à faire pour un implant en silicone rempli à l’avance. La longueur des incisions cutanées servant à l’introduction des implants pré-remplis de sérum physiologique sont plus courtes que pour les prothèses en silicone. La cicatrice de l’implant en sérum physiologique est invisible dans le téton et le risque inflammatoire est donc plus faible ce qui limite la formation de coque.

Le choix de la matière qui va servir à remplir l’implant ne peut être effectué qu’après un accord avec le chirurgien plasticien qui va tenir compte dans ses critères de sélection l’anatomie de la patiente, la taille de l’implant sollicité….

Toute patiente qui cherche à réaliser sa chirurgie esthétique augmentation mammaire va commencer par choisir la prothèse la plus adaptée à l’anatomie de sa poitrine et qui présente le moins de risque possible et notamment le risque de cancer du sein. Or selon les chercheurs dans le domaine médical, il n’y a à proprement parler aucun risque à développer un cancer du sein pour les femmes qui portent une prothèse mammaire. Bien au contraire, le risque est d’autant plus réduit chez ces femmes.

Où doit se faire l’implantation pour une augmentation mammaire ?

Une implantation pour une augmentation mammaire peut être effectuée soit  devant le muscle pectoral soit sous le muscle pectoral et chacune a ses avantages et ses inconvénients :

 - L’implantation devant le muscle pectoral :

  • Dans ce cas, les implants sont plus apparents et plus palpables
  • Un risque accru de contraction capsulaire ce qui conduit à la formation d’une membrane fibreuse, dure et épaisse autour de l’implant en question
  • Des implants moins visibles en cas de mammographie
  • Une position à éviter en cas où les tissus sont à la fois minces et affaiblis.

 - L’implantation sous le muscle pectoral

  • Une durée d’intervention plus longue
  • Une convalescence plus longue
  • Des douleurs postopératoires plus intenses
  • Des interventions subséquentes plus complexes.

Pourquoi recourir à la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire

Les femmes ont tendance à recourir à la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire généralement pour avoir une plus belle poitrine. Elle est possible pour des femmes ayant les caractéristiques suivantes :

  • Une petite poitrine disproportionnée par rapport au corps
  • Des glandes mammaires de différentes formes et tailles
  • Des seins affaissés après une grossesse ou une période d’allaitement
  • Un malaise psychologique en rapport avec la taille des seins
  • L’abandon des tenues vestimentaires qui sont associées aux petites poitrines.

La chirurgie esthétique pour augmentation mammaire : Le déroulé de l’opération

Le chirurgien plasticien peut choisir entre 3 voies pour la mise en place des prothèses mammaires lors d’une chirurgie esthétique augmentation mammaire à savoir :

augmentation-mammaire
  • La voie axillaire : C’est une voie située dans le pli naturel de l’aisselle et elle est utilisée principalement pour une première augmentation des seins car elle n’entraine aucune cicatrice. Par contre cette voie est déconseillée si le sein original présente un affaissement ou une distension de la peau.
  • La voie sous-mammaire : Les prothèses peuvent être posées via une incision dans le sillon sous-mammaire. La cicatrice sera mieux cachée si la patiente présente une ptôse ou un volume mammaire déjà conséquent.
  • La voie hémi-aréolaire inférieure : Les prothèses sont mises en place via une incision dans la zone aréolaire. C’est une zone qui permet le meilleur camouflage de la cicatrice d’incision. La technique est considérée comme étant la meilleure, si les conditions anatomiques de la patiente peuvent le permettre.

Via les incisions effectuées le chirurgien va positionner les implants soit derrière la glande en avant des muscles pectoraux ou à l’arrière de ses mêmes muscles. La durée de l’intervention varie de 40 minutes à 2h30 mn en fonction de la voie d’implantation choisie, la disposition des implants et les gestes associés.

Les suites opérations d’une augmentation mammaire

Après l’intervention de chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire, le chirurgien pose un pansement compressif pour réduire les risques d’hématomes et d’œdèmes. Ce pansement va être retiré le lendemain et c’est un soutien-gorge sans armatures qui prendra sa place pour le maintien des compresses sur la poitrine Les jours qui suivent l’intervention, des douleurs vont apparaitre calmées par des antalgiques sans compter les œdèmes, et ecchymoses. Il y a lieu d’éviter l’exposition des cicatrices au soleil et de ne reprendre les activités sportives qu’après 6 semaines.

Les bénéfices d’une chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire

Il y a d’abord lieu de constater une amélioration de la forme et du volume des seins. Les cicatrices sont très discrètes et la silhouette transformée. Le résultat définitif est perceptible à partir du troisième mois. La durée de vie des prothèses est d’une dizaine d’années avec les progrès réalisés dans le gel de silicone et l’enveloppe des implants.

Les bénéfices de la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire sont esthétiques et en même temps thérapeutiques car l’image du corps et par-delà l’estime de soi sont améliorées. Les syndromes dépressifs chutent. Pour profiter de ces avantages thérapeutiques liés à une augmentation mammaire, le chirurgien plasticien doit mener avec les patientes un entretien très approfondi. Le résultat de l’intervention doit faire en sorte que la patiente se sente psychologiquement mieux.

augmentation-mammaire

Les risques et complications de la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire

L’augmentation mammaire comporte de moins en moins de risques de nos jours car les techniques sont de plus en plus affinées. Il suffit de confier sa chirurgie esthétique augmentation mammaire à un chirurgien compétent et qualifié qui en maitrise parfaitement les techniques.

Bine sur le chirurgien va demander à ses patientes de respecter des précautions avant l’opération comme l’arrêt du tabac pour éviter les nécroses, de l’aspirine pour une réduction des risques hémorragiques et la suspension  de tout contraceptif oral limiter tout risque thromboembolique.

Dans le cas d’une chirurgie esthétique en vue d’une augmentation mammaire, il faut savoir qu’il existe deux types de risques qui sont les risques en rapport avec l’anesthésie et ceux liés à l’augmentation mammaire :

Les risques en rapport avec l’anesthésie

Toute anesthésie comporte des risques et des complications et l’augmentation mammaire n’est pas en reste. Toutefois, au vu des méthodes modernes et pointues de surveillance, la sécurité des patients est au maximum.

Les risques liés à l’augmentation mammaire

  • Les accidents thromboemboliques comme la phlébite avec risque d’embolie pulmonaire.
  • L’hématome ou saignement interne ou un amas de sang entrainant un gonflement à l’intérieur du tissu mammaire.
  • L’épanchement lymphatique qui peut apparaitre quelques semaines après l’opération peut nécessiter un autre passage au bloc opératoire.
  • Des kystes épidermiques qui surviennent sur la cicatrice péri aréolaire
  • Une nécrose partielle de la glande et de la graisse mammaire
  • Des troubles de la cicatrisation auxquels il faut trouver un traitement adapté
  • Les infections qui sont des complications rarissimes mais au cas où elles surviennent sont traitées par des antibiotiques.
  • Les imperfections de résultats : C’est généralement une asymétrie ou une correction insuffisante du  volume. Dans ce cas il faut attendre plusieurs mois avant la réintervention pour le respect du délai de cicatrisation.
  • Une coque fibreuse périprothétique qui est une complication imprévisible car c’est la réaction du corps contre l’implant mammaire et qui peut survenir quelques mois après l’opération.
  • Une rupture ou un dégonflement de l’implant qui peut survenir quand une prothèse qui contient du sérum physiologique  ou du gel de silicone se fissure.
  • Un aspect de plis ou de vagues : La résolution du problème passe par un traitement adapté.
  • L’apparition de vergetures : Le risque devient possible si l’implant est trop volumineux.
  • L’altération de la sensibilité du mamelon

Comme nous l’avons signalé, les risques et les complications d’une chirurgie esthétique pour augmentation mammaire sont rares pour des résultats naturels et esthétiques.

La prise en charge d’une chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire

La chirurgie esthétique pour augmentation mammaire permet une augmentation du volume de la poitrine. C’est donc une intervention de chirurgie esthétique pure et ne comporte donc aucune prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles. Les frais liés à cette intervention sont entièrement pris en charge par le patient.

Toutefois quelques cas très rares de prise en charge sont possibles mais soumis à une entente préalable auprès des caisses de sécurité sociale.

Les conditions de prise en charge d’une augmentation mammaire par la sécurité sociale sont :

  • Une absence totale de poitrine, à savoir un thorax avec une aréole et un mamelon isolé.
  • Une hypoplasie mammaire bilatérale sévère avec une taille du bonnet inférieure à A. Une poitrine sera vraiment sous développée dans ce cas alors qu’elle existe mais elle ne remplit pas un bonnet A. C’est au chirurgien de juger si vous êtes éligible à une prise en charge.
  • Une malformation mammaire engendrant des seins tubéreux qui constituent d’eux-mêmes une entité particulière et non des seins tombants. Les seins tubéreux sont des petits seins qui ressemblent à de petites trompes avec une aréole bombée et hypertrophiée.

Et si vous choisissez la Tunisie pour votre chirurgie esthétique d’augmentation mammaire ?

La chirurgie esthétique en vue d’une augmentation mammaire est l’une des interventions chirurgicales les plus pratiquées en Tunisie. Elle est sollicitée en particulier pour corriger une hypoplasie mammaire à savoir un développement faible de la poitrine ou pour des raisons plus esthétiques afin d’obtenir une poitrine en concordance avec  la physionomie du patient.

En Tunisie vous pouvez opter soit pour une augmentation mammaire par implant ou par lipofilling. Cette dernière technique est certes moins sollicitée que les implants mais reste recommandée pour toutes les femmes qui cherchent à obtenir des seins repulpés sans l’introduction d’un corps étranger. Cette méthode va offrir un résultat naturel et discret tout en changeant l’aspect initial des seins.

La technique va consister au retrait de la propre graisse du patient située au niveau d’une zone donneuse de graisse comme l’abdomen ou les cuisses, puis après purification de la graisse obtenue , la réinjecter au niveau des seins. Ce type d’intervention dure généralement deux heures sous anesthésie générale et nécessite une nuit d’hospitalisation.

Les prix augmentation mammaire en Tunisie que nous pratiquons sont les plus avantageux du marché  avec une qualité irréprochable de prestations. Mais pourquoi donc tout cet engouement pour la destination Tunisie dans le cas d’une augmentation mammaire ? Le secret de cette destination est une offre très  convaincante pour la totalité d’un séjour de chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire à un prix imbattable et nettement inférieur à celui proposé par les cliniques françaises.

Le prix proposés pour une augmentation mammaire en Tunisie comprend :

  • Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste
  • Les frais de clinique, examens médicaux et médicaments
  • Les frais de transfert depuis l’aéroport à la clinique aller et retour
  • L’hébergement 

C’est pour cela qu’il n’y a que des avantages à opter pour une chirurgie esthétique augmentation mammaire en Tunisie à savoir :

  • Des résultats naturels
  • Des prix abordables et pas chers
  • Des experts diplômés des meilleures facultés de médecine en France ou aux USA
  • Des techniques innovantes et sécurisées
  • Une hospitalisation dans les meilleures cliniques de chirurgie esthétique dans le pays dont la réputation dépasse largement les frontières.

La chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire en Tunisie est pratiquement l’intervention la plus plébiscitée parmi le large panel d’interventions de chirurgie esthétique en Tunisie. Généralement, la patiente opérée va ressentir un réel soulagement au vu d’une régénération de son estime d’elle-même.