fbpx
prothèse mammaire Tunisie 2

Tout savoir sur la prothèse mammaire Tunisie 

La pose d’une prothèse mammaire Tunisie dans le cadre d’une intervention de chirurgie esthétique mérite une grande réflexion et il faut à la base récolter des informations pour mieux connaitre le sujet et passer sur le billard en connaissance de cause. Un document détaillé  sur la prothèse mammaire Tunisie ne sera pas de trop pour tout vous dévoiler sur cette intervention qui semble bénigne mais qui comporte aussi certains risques

La pose d’une prothèse mammaire en Tunisie

Avant l’intervention

Vous allez recevoir un devis détaillé de la part du praticien et vous saurez en détail les risques, les complications et les conséquences de la pose de cette prothèse mammaire en Tunisie. La pose d’un implant mammaire n’est pas quelque chose de définitif et une rupture de cette prothèse peut nécessiter un remplacement.

Après l’intervention

Il convient d’envisager une convalescence de 5 à 10 jours. Il faut aussi se rappeler que la pose d’une prothèse mammaire  peut entrainer certaines complications liées à l’anesthésie générale ou au geste chirurgical et il est même possible de subir une rupture de  l’implant, coque ou rarement le risque de développer un lymphome mammaire.

Le suivi médical après  la pose d’une prothèse mammaire Tunisie

Le suivi médical après la pose de l’implant mammaire Tunisie  est très important  et il est vivement recommandé non seulement après la période post-opératoire précoce, 3 mois après l’implantation  et une année après l’intervention.

Sinon un suivi médical habituel est bénéfique et il y a lieu de préciser à chaque fois le port d’implants mammaires. En effet les prothèses mammaires peuvent  gêner la réalisation et l’interprétation de mammographies.

Pourquoi recourir à l’augmentation mammaire par prothèse?

Toute femme qui a recourt à une augmentation mammaire via une prothèse mammaire Tunisie constate un volume de seins insuffisant par rapport à sa morphologie. Ceci est dû particulièrement à un développement insuffisant de la glande à la puberté ou à une perte de volume glandulaire. Un manque de volume peut tout aussi bien être lié à une ptôse à savoir une poitrine tombante avec un affaissement de la glande. Cette opération de chirurgie esthétique peut être pratiquée à partir de 18 ans mais même une personne mineure peut la subir dans des cas rares d’agénésie mammaire vraie.

Les différents types de prothèses mammaires en Tunisie

La prothèse mammaire en Tunisie  utilisée à l’heure actuelle se compose d’une enveloppe et d’un produit de remplissage. Cette enveloppe est composée d’un élastomère de silicone avec une surface lisse ou texturée. La différence entre les prothèses mammaires est en rapport avec le produit de remplissage. Un implant mammaire est dit pré-rempli quand le produit de remplissage est incorporé directement dans l’usine de fabrication. La gamme des différents volumes sera donc fixée par le fabricant.

La prothèse mammaire pré-remplie de gel de silicone de nouvelle génération

La majorité des prothèses mammaires actuellement posées dans le monde sont remplis à l’avance de gel de silicone. Au vu de leur évolution depuis plus de 40 ans, elles sont composées de gel de silicone souple entouré d’une enveloppe en élastomère de silicone. Ces améliorations ont pour but d’en améliorer la fiabilité que ce soit au niveau des enveloppes qu’au niveau du gel.

Les enveloppes, grâce à leur paroi plus solide que celles des anciens implants réduiront certainement le risque de transpiration du gel vers l’extérieur et améliorent en plus la résistance à l’usure. De plus le gel de silicone cohésif avec sa consistance moins fluide limite le risque de diffusion de la silicone en question en cas de rupture de l’enveloppe.

Cette nouvelle génération de prothèses  mammaires en silicone est reconnaissable par les diverses formes disponibles ce qui permet une adaptabilité pour chaque cas. Il existe les implants ronds, les implants anatomiques ainsi qu’une grande panoplie  de formes associée à un grand choix de volumes pour permettre un choix presque sur mesure selon les morphologies des patientes et leurs attentes personnelles.

Les autres types de prothèse mammaire en Tunisie

Toutes les enveloppes des prothèses mammaires sont en élastomère de silicone et c’est uniquement le produit de remplissage qui est différent. A ce jour, il n’existe que deux alternatives au gel de silicone qui sont :

  • Le sérum physiologique : Il s’agit dans ce cas d’eau salée et les implants seront remplis à l’avance en usine ou seront gonflables durant l’intervention. Leur contenu est liquide ce qui leur donne une consistance moins naturelle et ils peuvent tout aussi bien former des plis visibles et perceptibles au toucher. Il est possible que surviennent un dégonflement brutal de manière précoce mais cette fuite d’implant est résorbée par l’organisme  en cas de rupture de cet implant.
  • L’hydrogel : C’est un gel aqueux qui est composé en grande partie d’eau gélifiée via un dérivé de cellulose. Ce gel a aussi pour particularité d’être résorbable par l’organisme en cas de rupture de l’enveloppe.

Prothèses en silicone ou en sérum physiologique : Que choisir ?

Tout implant mammaire a une enveloppe constituée de  silicone. C’est le contenu qui diffère et  l’implant peut être rempli de gel de silicone ou de sérum physiologique. Dans le cas d’une augmentation mammaire par implant, il est important de connaitre d’avance la forme de l’implant, sa position, sa mise en place et son contenu. C’est pour cela que la question qui se pose serait de savoir pourquoi le choix de la patiente se porterait sur un implant en silicone plutôt qu’un implant en sérum physiologique.

prothèse mammaire

L’implant  mammaire en silicone

Cet implant est rempli avec du gel de silicone, très cohésif qui ne se déverse pas dans le sein même en cas de rupture. Ce type de prothèse est le plus sollicité de nos jours et ​cette prothèse mammaire est donc considérée comme étant la meilleure. En effet, une prothèse de sein offre une sensation agréable au naturel et au toucher. La palpation est aussi agréable que l’implant soit rond ou anatomique, lisse ou texturé.

L’implant mammaire en sérum physiologique

L’implant mammaire en sérum physiologique a aussi ses avantages. Cet implant est gonflable en cours d’intervention dans lequel il est introduit un mélange d’eau et de sodium. Cet implant garantit une sécurité maximale car en cas de rupture il ne présente aucune nocivité pour le patient. De plus ce type d’implant est contrôlable et notamment au niveau de son volume car il est gonflable et adaptable aux sollicitations des patientes ce qui n’est pas le cas de l’implant en silicone rempli d’avance.

Ceci nous conduit à dire que la longueur des incisions cutanées pour l’introduction des implants pré-remplis est plus courte que celle avec les prothèses en silicone. La cicatrice est invisible car localisée dans le téton et le risque inflammatoire quasiment faible.

Quant au choix de l’un ou de l’autre  produit de remplissage de l’implant, cela ne peut se décider qu’en accord avec le chirurgien et pour cela il faut tenir compte de plusieurs facteurs comme l’anatomie de la patiente, la taille de l’implant…..

Prothèse ronde ou anatomique ?

La réussite d’une augmentation mammaire par pose d’implant va être conditionnée par le choix du type de prothèse utilisée. La question qui va se poser serait de savoir quelle est la différence entre une prothèse ronde et une prothèse anatomique et bien sûr pourquoi choisir l’une plutôt que l’autre ?

La prothèse ronde

La prothèse mammaire Tunisie ronde est indiquée généralement en cas de correction de ptose mammaire parce que dans ce cas les résultats sont excellents. Ce type d’implant a pour inconvénient de donner au sein et notamment dans sa partie haute, un aspect bombé et de ce fait le résultat est peu ou pas du tout naturel. Mais ce n’est pas toujours le cas et il a été vu des seins avec un joli galbe avec des implants ronds sans compter que ces derniers permettent d’éviter le risque de rotation.

La prothèse anatomique

C’est une prothèse mammaire en forme de poire et de ce fait elle a automatiquement un aspect naturel. Après la pose de ce type d’implant, le sein ne va pas être ni bombé en haut, ni dans sa partie inférieure car il sera assez projeté. Ceci sans compter que cette prothèse mammaire anatomique  est ferme et donc sa mise en place est plus difficile. Dans ce cas, une rotation de l’implant anatomique va automatiquement entraîner une modification du sein en le rendant inesthétique ce qui ne risque pas d’arriver avec un implant rond.

C’est pour cela que le choix de la prothèse mammaire va être fait en fonction de l’anatomie de chacun. En effet aucune prothèse n’est meilleure qu’une autre et le choix va se faire en conformité avec le chirurgien selon l’anatomie de la patiente.

En cas d’hypertrophie des seins, il est souhaitable de recourir à une prothèse mammaire anatomique. Sinon, en cas d’une simple correction des seins qui sont tombants ou souffrant d’un manque de volume, il serait plus judicieux d’utiliser une  prothèse mammaire ronde.

L’intervention chirurgicale pour la pose d’une prothèse mammaire en Tunisie

L’anesthésie

Généralement la pose d’une prothèse mammaire en Tunisie requiert une anesthésie générale classique. Cette intervention mérite une hospitalisation d’une journée mais elle peut tout aussi bien être réalisée en ambulatoire.

L’intervention

Il est vrai que chaque chirurgien esthétique a ses propres techniques pour l’obtention des meilleurs résultats. Mis il faut dire aussi qu’il existe des principes de base communs qui sont :

Les incisions cutanées

Les   différentes voies possibles sont :

  • Les voies aréolaires avec une incision dans le segment inférieur du pourtour de l’aréole ou une ouverture horizontal qui contourne le mamelon par-dessous
  • La voie axillaire avec une incision sous le bras, dans l’aisselle
  • La voie sous-mammaire avec une incision dans le sillon sous le sein.

La mise en place des implants

Les prothèses mammaires peuvent être introduites dans les loges réalisées via des incisions. Il y a deux types de positionnement possibles qui sont :

  • Le positionnement prémusculaire : Les implants sont placés directement derrière la glande en avant des muscles pectoraux.
  • Le positionnement rétromusculaire : Les implants sont placés plus profondément en arrière des muscles pectoraux.
prothèse mammaire tunisie

Les gestes complémentaires

Dans le cas d’une ptose mammaire, il serait préférable de réduire l’enveloppe cutanée du sein pour le remonter mais cette résection de peau va se traduire automatiquement par des cicatrices plus importantes.

Après l’intervention

Les suites opératoires

Les suites opératoires sont douloureuses les premiers jours mais un traitement par antalgique adapté à l’intensité de la douleur sera prescrit pendant quelques jours. Il faut aussi savoir que les œdèmes, ecchymoses et une gêne à l’élévation du bras sont très fréquents les premiers jours. Une fois le premier pansement retiré, un pansement plus léger le remplacera. Un soutien-gorge adapté est recommandé de nuit comme de jour pendant quelques semaines. Les fils de suture sont généralement internes et résorbables sinon ils sont retirés après quelques jours d l’intervention. Une convalescence est envisagée pour une durée de 5 à 10 jours.

Le résultat

Le résultat définitif est appréciable après un délai de 2 à 3 mois, le temps nécessaire que les seins retrouvent leur souplesse et que les implants soient stables. Cette intervention permet juste  l’amélioration du volume et de la forme de la poitrine et non pas d’atteindre la perfection.

Le volume des seins va rester stable à long terme indépendamment de la durée de vie des implants. Mais en ce qui concerne la forme et la tenue  de la poitrine, les seins ayant subi une augmentation mammaire vont  aussi subir les effets de la pesanteur et le vieillissement rapidement en fonction de l’âge et des qualités de soutien de la peau et des volumes des prothèses mammaires.

Les imperfections

Certaines imperfections sont rencontrées de manière occasionnelle :

  • Une asymétrie résiduelle du volume non corrigée malgré la pose d’implants de taille différente.
  • Une trop grande fermeté avec une souplesse et une mobilité insuffisantes
  • Un aspect artificiel  surtout chez les patientes maigres avec une grande visibilité des bords de l’implant en particulier dans le segment supérieur.
  • Une perception des implants au toucher  est possible surtout si l’épaisseur de la couverture  tissulaire est faible.
  • L’aggravation d’une ptose mammaire est observée surtout dans le cas d’utilisation d’implants volumineux.
prothése mammaire tunisie

Les complications d’une prothèse mammaire en Tunisie

Complications liées à l’anesthésie et au geste chirurgical

  • Complications liées à l’anesthésie dont vous serez informés par votre chirurgien lors de la consultation préopératoire.
  • Complications liées au geste chirurgical  qui seront nettement diminuées par le choix d’un chirurgien plasticien  qualifié et formé à ce genre d’intervention

Complications liées au geste chirurgical

  • Un hématome : C’est une accumulation de sang autour de l’implant qui est une complication survenant au cours des premières heures après l’intervention.
  • Un épanchement séreux : Une accumulation de liquide lymphatique autour de l’implant est fréquente et généralement associée  à un œdème important.
  • Une infection : Elle est rare dans ce type de chirurgie mais elle impose un traitement antibiotique et une reprise chirurgicale pour un drainage et une ablation de l’implant pendant quelques mois.
  • Une nécrose cutanée : Elle fait suite à un manque d’oxygénation des tissus due à un apport sanguin localisé insuffisant qui va être favorisé par une tension excessive, un hématome ou une infection.
  • Les anomalies de cicatrisation : Le processus de cicatrisation met en jeu des phénomènes aléatoires et il est possible que les cicatrices ne soient aussi discrètes comme prévu et prennent des aspects variables. Elles peuvent donc être élargies, adhérentes, boursouflées ou pigmentées.
  • Une altération de la sensibilité : Elle régresse au fil du temps et il est vraiment rare où elle persiste et notamment au niveau de l’aréole et du mamelon.
  • Des vergetures à des stades sévères ont pu être rapportées

Complications liées à la pose de la prothèse mammaire

  • Formation de plis ou de vagues : Du moment que les implants sont souples il peut arriver que l’enveloppe se plisse et que ces plis soient palpables et même visibles ce qui donne cet aspect de vagues. Ceci se remarque surtout chez les patientes minces et la correction  se fait par transfert de graisse sous la peau  pour le camouflage de l’implant.
  • Les coques : L’organisme humain va réagir physiologiquement en présence d’un corps étranger. Il va donc isoler les tissus environnants par la constitution d’une membrane hermétique qui entoure l’implant appelée capsule périprothétique. La membrane est habituellement souple et fine mais il arrive qu’elle devienne plus épaisse et fibreuse pour se rétracter et comprimer l’implant en prenant le nom de coque. Il va en résulter soit un raffermissement du sein, une constriction gênante ou carrément une déformation visible. Toutefois, de nos jours, de réels progrès ont été réalisés dans ce sens et ont abouti à une diminution sensible du taux de coques et de leur intensité.
  • La rupture : Les implants ne sont pas définitifs et il est possible que survienne une perte d’étanchéité de l’enveloppe. Il se peut que ce soit une simple porosité, des microfissurations ou de véritables brèches. En tous les cas, il peut en résulter une issue possible du produit de remplissage de l’implant avec des conséquences sur la nature du contenu :
  • Le sérum physiologique ou l’hydrogel résorbables permet un dégonflement qui peut être plus ou moins rapide, partiel ou total
  • Le gel de silicone non résorbable contenu dans  la membrane qui va isoler la prothèse et migrer vers les ganglions axillaires pour les rendre douloureux.
  • Malposition ou déplacement qui peuvent affecter la forme de la poitrine ce qui nécessite une correction par intervention chirurgicale.
  • Rotation : Le pivotement d’un implant anatomique est possible mais rare et il peut affecter le résultat d’une intervention de chirurgie esthétique.
  • Une déformation de la paroi thoracique : Les implants avec coques fibreuses laissées en place pendant une longue période vont s’imprimer dans les tissus ce qui engendre la déformation de la paroi thoracique difficile à corriger.
  • Un épanchement tardif péri-prothétique : Des cas pourtant rares d’épanchement tardif peuvent survenir.

Les risques liés au retrait et changement de l’implant

Comme pour toutes les interventions chirurgicales, la pose et le retrait des implants mammaires ne sont pas anodins et se déroulent sous anesthésie générale. Les risques fréquents qui peuvent survenir sont les hématomes, inflammations, infections, épanchements séreux et les difficultés de cicatrisation.

Pourquoi craindre la pose de prothèse mammaire en  Tunisie ?

Que ce soit à cause d’une hypotrophie mammaire, ou pour une ptose mammaire, une femme a toujours le désir de procéder à une augmentation mammaire et trouvera certainement satisfaction dans une des solutions proposées par la chirurgie esthétique.

Le lipofilling mammaire est une augmentation des seins par injection de graisse et c’est donc une solution naturelle. Par contre la mise en place de prothèses mammaires suscite toujours une crainte. Pourquoi donc cette peur injustifiée des prothèses mammaires.

Les types de prothèses

Il existe de nos jours de différents types d’implants. Ils se distinguent les uns des autres par leur forme, leur volume, leur texture et surtout par leur contenu. Il est donc possible de distinguer les implants en sérum physiologique des implants en silicone. En cas d’un implant rempli de sérum physiologique, le sérum est injecté après l’installation de la prothèse, pour les implants en silicone, le gel de silicone est présent dans l’enveloppe mammaire. C’est ce dernier qui est davantage utilisé en raison de sa résistance et de sa consistance.

Les risques de la prothèse

La patiente doit donc choisir la prothèse mammaire adaptée à son anatomie et qui présente le moins de risques. Mais quel que soit le type de prothèse utilisé le risque de développer un cancer du sein est très réduit.

Le prix d’une prothèse mammaire Tunisie

Le prix d’une prothèse mammaire Tunisie va dépendre de la taille et de la forme de cette prothèse et chez Elle-esthétique l’augmentation mammaire avec prothèse est de 2200 € avec un séjour de 4 nuitées inclus.

C’est généralement ce prixqui est l’une des motivations centrales des patients qui viennent se faire opérer en Tunisie. En effet, avec des dispositifs médicaux équivalents et des compétences de chirurgiens semblables, les prix sont beaucoup moins chers en Tunisie qu’en France.

Ceci sans compter que nos prix incluent non seulement l’intervention mais aussi le séjour en clinique, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, et les soins postopératoires… Ce forfait médical et touristique à la fois comprend donc tous les services présentés en Tunisie à l’exception du prix du billet d’avion.