Blanchiment dentaire

Pourquoi recourir au blanchiment dentaire

Un sourire hollywoodien, une dentition éclatante de blancheur, qui n’en a jamais rêvé ? Pour transformer votre rêve en réalité le blanchiment dentaire effectué par un professionnel est la seule solution possible.

Même si votre hygiène bucco-dentaire est parfaite, il existe des facteurs qui vont être la base d’une coloration dentaire qui va entraîner une perte de l’éclat naturel de votre dentition. Nous pouvons citer à titre d’exemple le tabac, le vin, le thé, le café… Mais ce n’est pas tout, des facteurs incontrôlables peuvent tout aussi bien nuire à l’émail de vos dents comme la prise de certains médicaments ou l’âge.

C’est pour cela que pour retrouver un sourire éclatant de blancheur et une apparence plus jeune, le blanchiment dentaire est le seul garant du résultat escompté.

Le blanchiment dentaire : De quoi s’agit-il ?

Le blanchiment dentaire est défini comme étant un traitement qui consiste en une application d’un gel à base de peroxyde sur les dents afin de faire disparaître une couleur indésirable.

Mais avant tout, il faut connaitre les causes de cette coloration. Au cas où vos dents  sont recouvertes de manière superficielle d’une plaque dentaire ou de tartre, ces dépôts tendent à se colorer pendant la consommation de café, thé, vin ou le tabac. Dans ce cas un simple polissage effectué par un hygiéniste dentaire est amplement suffisant pour éliminer des taches superficielles.

Il peut toutefois arriver que cette coloration soit imprégnée dans l’émail dentaire et ceci est dû principalement  au vieillissement  naturel, la prise de certains médicaments, d’une grande quantité de fluor en bas âge ou de l’existence de caries. Pour cela un blanchiment dentaire est indiqué.

Le blanchiment dentaire : Pour qui ?

Le blanchiment dentaire s’adresse aux adultes dont la bouche ne présente aucune lésion comme des caries non traitées, un déchaussement ou une inflammation des gencives.

Les techniques de blanchiment dentaire

Afin de pallier au problème de jaunissement de la dentition, il est possible de procéder à un blanchiment dentaire. Dans ce cas deux options existent  à savoir le blanchiment à domicile réalisé avec des produits acquis sans ordonnance médicale ou un blanchiment dentaire professionnel réalisé en cabinet dentaire. Nous nous chargerons de traiter et d’expliquer les différentes techniques de blanchiment dentaire professionnelles car les techniques réalisées chez soi ne sont pas du tout efficace et sont dangereuses pour la santé.

En milieu hospitalier ou en cabinet, le dentiste a le choix : Soit, il va utiliser du peroxyde d’hydrogène soit, le dioxyde de titane.

Technique du peroxyde d’hydrogène

C’est l’agent de blanchiment le plus utilisé car il est apte à capturer toutes les molécules pigmentées qui sont responsables de la coloration des dents. Il va donc attaquer ces molécules foncées accumulées sur l’émail pour les briser via l’hydrogène contenu dans le produit en question. Pour accélérer les effets de la technique, les dents sont exposées à la lumière bleue

Technique du dioxyde de titane

C’est une technique moins agressive que la précédente pour un niveau de blanchiment similaire à celui obtenu par la technique du peroxyde d’hydrogène. C’est pour cela qu’il n’apparait aucun dommage significatif sur l’émail à la surface des dents sans compter que ce traitement  est moins cytotoxique et peut même présenter une activité antibactérienne.

Cette technique semblerait donc moins agressive et aussi sure que les techniques utilisées actuellement sans compter qu’elle ne produit aucun effet secondaire mais elle reste encore à l’essai pour le moment.

Pourquoi éviter le blanchiment dentaire à domicile ?

N’importe quel produit de blanchiment dentaire contient du peroxyde censé agir sur les dents pour les rendre encore plus blanches. Cependant la concentration en peroxyde est différente d’un produit à l’autre. C’est donc un spécialiste, à savoir un dentiste qui est le plus apte à choisir le degré de concentration du peroxyde qui vous convient le mieux. Même si le traitement proposé par le médecin est plus concentré en peroxyde, il est plus sécuritaire du moment que l’intervention est réalisée sous la supervision d’un dentiste.

Le contrôle sécurisé par un dentiste évite tous les désagréments comparé à un produit acquis sans ordonnance pour un blanchiment dentaire à la maison. En effet, le patient doit subir avant son blanchiment un examen professionnel pour voir si cela peut s’adapter à sa situation faute de quoi le problème buccal est aggravé au lieu d’être solutionné.

Les différentes méthodes pour réaliser un blanchiment dentaire

De nos jours, le sourire hollywoodien commence à être dépassé et va de plus en plus céder sa place au sourire personnalisé. Mais c’est au praticien de décider de l’intérêt d’un éclaircissement dentaire. Dans le cas de défauts dans une dentition, ils seront plus visibles après un blanchiment.

  • La technique la plus pratiquée est le home bleaching. Cela consiste au fait que le dentiste va fabriquer une gouttière en plastique souple et bien adaptée à la dentition du patient dans laquelle il va mettre un gel à base de peroxyde d’hydrogène. Elle sera appliquée sur la bouche du patient qu’il gardera en continu 3 semaines pendant la nuit.
  • La même technique peut tout aussi bien s’appliquer au cabinet dentaire du praticien avec la seule différence que le produit sera plus concentré. L’application prendra 25 minutes mais il faudrait faire 3 à 5 séances espacées de 15 jours
  • Une méthode pus efficace est pratiquée désormais et il s’agit dans ce cas de déposer dans la gouttière du peroxyde d’hydrogène à 35% dans une gouttière maintenue très fort sur les dents et que l’on place sous une lampe UV.

Généralement, il est proposé la combinaison des deux techniques : une ou deux séances au fauteuil suivies d'un traitement ambulatoire à la maison. En effet, c'est en associant ces deux techniques que l'on obtient les meilleurs résultats.

Les techniques évoluent mais le résultat est que la dentition va s’éclaircir d’un ou de deux tons. L’effet dure jusqu’à 5 ans en évitant le tabac et les boissons qui jaunissent les dents comme le thé ou le café sans compter une bonne hygiène dentaire et des détartrages réguliers.

Les résultats

Les études cliniques du blanchiment dentaire montrent une amélioration de 2 à 3 nuances. Toutefois, chaque patient va obtenir un résultat différent d’un autre.

Généralement c’est l’épaisseur de la dent qui détermine sa couleur. C’est d’ailleurs pour cela que les canines sont plus jaunes que les autres dents. Ceci sans compter que la couleur des dents dépend aussi des gênes ce qui fait qu’elle est différente pour chaque personne.

La couleur des dents dépend aussi du style de vie de chaque personne. En résumé le résultat d’un blanchiment dentaire sera d’obtenir la blancheur qui convient à chacun. C’est lors de la première consultation que le dentiste indiquera à son patient la couleur qu’il peut obtenir.

Blanchiment dentaire avant après

Les avantages  du blanchiment dentaire

Le blanchiment dentaire réalisé par un professionnel à l’aide de gouttières présente de nombreux avantages :

  • Du moment que les gouttières sont parfaitement adaptées à la dentition du patient, elles vont optimiser le contact entre les dents et les agents blanchissants pour un résultat qui sera optimal.
  • Il est constaté que cette technique réalisée en cabinet médical présente une uniformité  inégalée par des produits vendus librement et sans ordonnance.
  • Du moment qu’un examen préliminaire est effectué par le dentiste, les risques d’aggravement d’un problème bucco-dentaire est complètement écarté.
  • Les gouttières sont réalisées sur mesure et peuvent être portées à n’importe quel moment de la journée.
  • Le traitement en question réalisé par un professionnel du domaine est sans danger pour les dents et les gencives.
  • Pour pérenniser les résultats, des retouches peuvent avoir lieu après quelques années.

Les inconvénients du blanchiment dentaire

On ne peut pas parler d’inconvénients du blanchiment dentaire mais plutôt d’un effet secondaire qui consiste en une hypersensibilité au chaud et au froid. Pour y remédier, il suffit de prendre des comprimés au fluor.

Le coût

Un blanchiment dentaire coûte en France entre 300 € et 1600 € en fonction de la coloration des dents et de la technique employée. Ces prix comprennent la confection des deux gouttières fabriquées sur mesure pour le traitement ambulatoire.

FAQ

  • Le blanchiment dentaire abîme-t-il les dents ?

Si le blanchiment est réalisé correctement, il n’y a pratiquement pas d’effets néfastes. En cas où ils surviennent, ils sont transitoires comme une irritation des gencives ou une hypersensibilité des dents. Toutefois, il faut éviter ce type de produit avec excès car ils ne sont pas totalement anodins.

  • Le blanchiment dentaire aura-t-il un effet secondaire sur une couronne ou un plombage ?

Le blanchiment dentaire agit uniquement sur des dents naturelles et n’a aucun impact sur la qualité des couronnes et des plombages.

  • Quelles sont les mesures à prendre suite au blanchiment dentaire ?

2 jours après la séance de blanchiment dentaire, le patient ne mange pas des aliments préparés avec des épices colorantes, ni de fruits ou de boissons au pouvoir colorant intense comme le vin ou les baies rouges.

  • Combien de temps dure le résultat d’un blanchiment dentaire ?

Le blanchiment bancaire ne dure pas à l’infini. Cela va dépendre de l’âge du patient, de la qualité des dents, des substances alimentaires consommées et la fréquence des contrôles dentaires. Généralement le résultat dure de 1 an à 7 ans.