Réduction mammaire en Tunisie

Pourquoi recourir à la réduction mammaire ?

réduction mammaire

Vous êtes gênée par des douleurs dorsales ? Vous êtes incommodée pendant la pratique d’un sport ? Vous avez des contraintes dans vos choix vestimentaires ? Votre poitrine s’affaisse et devient inesthétique ? Votre solution est toute trouvée : La réduction mammaire vous aidera à éviter ces désagréments et vous réconcilier avec votre morphologie.

La réduction mammaire : Pour qui ?

La réduction mammaire est sollicitée pour des motivations d’ordre esthétique, psychique ou médical.

  • Vous avez des seins volumineux et non proportionnels à votre morphologie
  • Vous avez des seins lourds et affaissés avec des mamelons bas
  • Vous ressentez des douleurs dorsales, du cou ou des épaules à cause du poids de vos seins
  • Vous avez une irritation cutanée chronique en dessous des seins
  • Vous souffrez d’asymétrie de la poitrine

Les différentes étapes d’une réduction mammaire

La consultation préopératoire

Avant l’intervention chirurgicale pour une réduction mammaire, un bilan préopératoire est demandé à la patiente pour vérifier qu’il n’y ait aucune contre-indication à l’anesthésie générale. De plus un bilan radiologique avec des mammographies est effectué.

Toutefois 1 mois avant votre intervention, n’oubliez pas :

  • L’achat des bas de contention et le soutien-gorge spécial pour ce type d’intervention ainsi que les antalgiques
  • Ne prenez ni aspirine ni anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention pour éviter les saignements
  • Demander un arrêt de travail car l’intervention est prise en charge par la sécurité sociale

Un jour avant l’intervention, vous devez

  • Épiler vos aisselles
  • Prendre une douche à la Bétadine en insistant sur la zone qui va subir l’intervention pour éviter les infections.
  • Penser à être à jeun à partir de minuit
  • Préparer votre sac avec tout le nécessaire de toilette, des vêtements amples, des chaussons….

Le matin de l’intervention, il est nécessaire de

  • Prendre une deuxième douche à la Bétadine
  • Mettre la chemise de la clinique, les bas de contention et enlever les sous-vêtements

L’intervention

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, en position assise pour faciliter la sculpture du sein. Le chirurgien va donc enlever la partie de la glande la plus proche du muscle pectoral. La quantité de graisse éliminée sera fonction de l’âge de la patiente. Bien sur les quantités retirées sont directement envoyées au laboratoire pour vérifier si aucune tumeur n’y est cachée.

Le sein sera donc ouvert en 3 endroits différents,  qui vont donc laisser 3 cicatrices : la première cicatrice  est autour de l’aréole, la seconde en position verticale sous le sein et la dernière horizontale à la base du sein.

réduction mammaire

Les suites opératoires

Une réduction mammaire a des suites opératoires simples et peu douloureuses. Généralement des antalgiques modérés sont suffisants. Les premiers jours suivant l’intervention, il est possible de constater un gonflement et des ecchymoses des seins et une gêne modérée à l’élévation du bras.

Pour réduire les douleurs et éviter une ouverture des sutures, la patiente va s’allonger sur le dos pendant les jours qui suivent l’intervention.

Juste après votre intervention,

  • Vous allez somnoler tout l’après-midi mais il faut bouger les pieds et les jambes de temps à autre pour éviter tout risque de phlébite
  • Vous désirez aller aux toilettes ? Faites-vous accompagner. Ce n’est que le lendemain de l’intervention qu’il vous sera possible de faire quelques pas dans le couloir.

La sortie

  • Elle s’effectue le surlendemain de l’intervention, généralement en fin de matinée après le passage du chirurgien. Bien sûr, vos drains seront retirés et vos pansements refaits
  • Vous devez être accompagnée car vous ne pourrez pas conduire.

Le retour au domicile

  • N’oubliez pas de prendre vos antalgiques pour éviter que la douleur ne s’installe.
  • Dormez sur le ventre
  • La brassière doit être portée pendant un mois et les bas de contention jusqu’à la reprise d’une activité normale.
  • Vos pansements doivent être refaits par une infirmière à domicile 2 à 3 fois par semaine.

La reprise des activités

  • La douche est possible le lendemain de l’intervention mais des pansements imperméables sont nécessaires. Toutefois les bains ne sont possibles qu’après disparition des croûtes.
  • Bien sûr il faut éviter le port de charges lourdes pendant 2 semaines et la conduite la première semaine.
  • La reprise d’une activité sportive est possible après 2 mois

Ce qui est normal

  • La fatigue au cours du premier mois qui suit l’intervention
  • Les seins sont gonflés, tendus et figés. Leur peau est recouverte de bleus et de croûtes.
  • Un écoulement persistant par l’orifice du drain pendant quelques jours
  • Un manque de sensibilité au niveau des mamelons

Quand s’inquiéter

  • En cas de plaque noire sur la peau
  • Une douleur au niveau du mollet ou un essoufflement
  • Un écoulement abondant et nauséabond
  • De la fièvre (+38°)

Les résultats d’une réduction mammaire

Une réduction mammaire a pour vocation première une amélioration esthétique et  ceci a des conséquences favorables sur le moral. De plus elle a pour but d’arranger quelques désagréments du quotidien comme davantage de possibilités vestimentaires et la pratique du sport.

Même si les résultats sont notables et immédiats, il faudra attendre des mois ou même une année pour une appréciation des résultats définitifs.

réduction mammaire

Le coût d’une réduction mammaire

Une réduction mammaire coûte environ 3500€.

Une prise en charge par la sécurité sociale ou les mutuelles est possible dans le cas où le chirurgien retire plus de 300 grammes de glande mammaire par sein.

FAQ

  • Peut-on réaliser une réduction mammaire sans chirurgie ?

Pour remonter les seins et diminuer leur volume, il y a lieu de procéder à une redrapage de  la peau pour un joli galbe des seins. Or ceci n peut être effectué sans bistouri. C’est pour cela que la chirurgie est obligatoire pour une réduction mammaire et aucune crème raffermissante ne peut la remplacer.

  • Quels sont les risques d’une réduction mammaire ?

Si l’intervention est réalisée par un chirurgien qualifié et agréé par la chirurgie esthétique, l’intervention est courante et sûre. Même si une complication survient, ce qui est très rare, elle est bien gérée et ne laisse pas de traces.

  • Après une réduction mammaire, les cicatrices sont-elles visibles ?

Avec les nouvelles méthodes de réduction mammaire, les cicatrices s’estompent après une année. Toutefois, les cicatrices sont au début un peu rouge mais elles sont généralement dissimulées. Généralement il n’y a plus d’incision dans le sillon des seins.

  • Quelles sont les complications postopératoires d’une réduction mammaire ?

Il est possible que surviennent quelques complications post opératoires d’une réduction mammaire comme un hématome qui va nécessiter une ré intervention pour permettre son évacuation. Il est tout à fait possible d’avoir aussi une infection mais elle n’est jamais grave et va être traitée par antibiotiques. Sinon il est possible que la patiente subisse une nécrose de la peau, favorisée principalement par le tabagisme.