fbpx

Guide complet de l’augmentation mammaire en Tunisie 

Complexée par la petite taille de vos seins et vous voulez en même temps un budget réduit ? Choisir la Tunisie pour une augmentation mammaire n’est pas dû au hasard car le pays est connu pour ce type d’intervention et les patients y viennent du monde entier non seulement pour les prix défiant toute concurrence et toutes les chirurgies plastiques sont pratiquées par d’imminents chirurgiens de réputation internationale.

Pourquoi opter pour l’augmentation mammaire en Tunisie ?

En choisissant la Tunisie pour réaliser votre augmentation mammaire, il n’y a pas de dépaysement ressenti car vous êtes à 2h30 de vol depuis Paris et  la plupart du personnel médical de notre clinique parle non seulement le français mais aussi l’anglais, l’italien, l’allemand…

Pour planifier un séjour esthétique en Tunisie que ce soit pour une augmentation mammaire ou un autre type d’intervention, vous pouvez sans bouger de votre fauteuil consulter notre  site web qui vous donnera toutes les indications nécessaires sans compter que vous pouvez recevoir votre devis gratuit et discuter après validation de votre demande avec le chirurgien qui réalisera votre intervention

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire

Définition et origines de l’augmentation  mammaire

Nul ne peut nier que quel que soit l’époque où nous vivons, la poitrine reste le miroir de l’identité féminine. Or toutes les femmes n’ont pas été favorisées par la nature de la même façon. Pour certaines la nature a été généreuse, pour d’autres, elle les a doté d’une taille de seins en dessous de la normale entraînant une gêne psychologique non négligeable.

Par-delà, une augmentation mammaire est la meilleure solution pour augmenter le volume d’une petite poitrine ou d’apporter une correction à une poitrine trop petite. Ceci peut être dû à un développement insuffisant de la glande qui a résulté d’une perte de volume glandulaire après une grossesse, des perturbations hormonales….

Une augmentation mammaire serait donc en même temps un acte de chirurgie esthétique et réparatrice. L’intervention consiste à mettre en place des prothèses mammaires pour une modification de la forme des seins, le galbe et le volume. Ce serait donc une enveloppe en silicone qui serait insérée dans la poitrine de la patiente.

Buts de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est la meilleure alternative pour augmenter le volume des  seins présentant les malformations suivantes : des seins tubéreux, des asymétries mammaires, une absence totale de glande mammaire, un affaissement, le syndrome de Poland ou pour recréer des seins ôtés suite à un cancer.

Les différents types d’augmentation mammaire

Même si le but d’une augmentation mammaire est d’avoir une grosse poitrine  ou tout simplement de reconstruction mammaire, il faut savoir que les techniques différentes selon les cas :

L’augmentation des seins par prothèse mammaire

C’est la technique la plus couramment utilisée. Les implants sont insérés devant ou derrière le muscle. L’incision est réalisée sous l’aisselle, autour de l’aréole ou sous le sein. Les implants mammaires sont de formes, de volumes et de textures variées.

Les prothèses peuvent être remplies  de silicone ou de sérum physiologique, celles en silicone offrant un aspect plus naturel. Toutefois une prothèse en sérum physiologique est plus inoffensive en cas de rupture de l’implant.

Les prothèses peuvent être rondes ou anatomiques. Les rondes offrent du volume sur le haut des seins. Les secondes sont plus valables en cas de chirurgie réparatrice. Il est tout à fait possible à une patiente de choisir le niveau de projection (haute, moyenne ou basse) et la texture de l’envelopper (lisse, micro-structurée, texturée ou macro-texturée.)

augmentation mammaire

L’augmentation des seins par lipofilling mammaire

Cette technique est réalisée par injection de graisse. En d’autres termes, la technique consiste en une injection de la propre graisse de la patiente dans sa poitrine pour une augmentation de volume dans la limite d’un ou de deux bonnets.

L’augmentation mammaire composite

C’est une combinaison de l’implant mammaire et du lipofilling. Il est d’abord implanté une prothèse et le résultat est finalisé par une injection de graisse autologue pour un résultat naturel et harmonieux.

L’augmentation mammaire par Breastox

C’est une nouvelle tendance qui consiste tout simplement à un lifting de poitrine sans chirurgie.  C’est donc un Botox ou toxine botulique qui est injectée dans les pectoraux pour les détendre et raffermir la poitrine. Ce type d’augmentation mammaire bien que séduisant sur le papier n'en reste pas moins  éphémère et ne dure que quelques mois.

Avantages et inconvénients de l’augmentation mammaire

Les avantages de l’augmentation mammaire

Il va être constaté une amélioration du volume et de la forme des seins. Les cicatrices seront discrètes et même invisibles. La transformation de la silhouette est évidente. La durée de vie des prothèses peut dépasser 10 ans grâce au progrès du gel de silicone et de l’enveloppe des implants.

Les inconvénients de l‘augmentation mammaire

Du moment que toute médaille a son revers, et même si une femme ayant subi une augmentation mammaire se sentira mieux dans sa peau mais elle devra ensuite subir quelques désagréments comme :

  • Le prix élevé de l’intervention
  • Les risques de l’intervention consistant à se retrouver avec une poitrine plus amochie que ce qu’elle était.
  • Baisse de la sensibilité des seins car remplis de silicone
  • Une poitrine avec un volume exagéré…

L’augmentation mammaire serait-elle dangereuse pour la santé ?

Depuis 2011, 18 cas d’un cancer rare, à savoir le Lymphome Anaplasique à grandes cellules (LAGC) ont été signalés. Ce type de cancer n’a été observé que chez des femmes porteuses d’implants mammaires et survient 11 à 15 ans après la pose du premier implant. Toutefois et même si l’existence d’un lien entre la survenue d’un LAGC et l’implant mammaire, le risque est très faible.

Toutefois, les implants mammaires ne sont pas un obstacle pour le dépistage du cancer par mammographie et il suffit d’en informer le radiologue.

L’augmentation mammaire en pratique

Avant l’intervention

Le rendez-vous avec le chirurgien

Toute personne sujette à une augmentation mammaire doit effectuer 2 consultations avec le chirurgien et une autre avec l’anesthésiste 48 h avant l’opération. Pendant la première consultation, le chirurgien  va déterminer les éléments notables comme le poids de la patiente, les allaitements, le nombre de grossesse, la morphologie thoracique, la qualité de la peau et l’importance de la graisse ainsi que les désirs de la personne concernée.

Un bilan préopératoire est demandé pour permettre au praticien de discuter du type de cicatrice,  le remplissage de l’implant, la forme, la position de l’implant et la taille des prothèses.

Bien sûr des examens sanguins sont requis pour vérifier si aucune contre-indication ne puisse contrarier l’intervention. Le chirurgien pourra dans certains cas exiger une mammographie ou une échographie. Par la suite, un délai de réflexion de 15 jours est accordé.

Conseils et recommandations

  • N’oubliez pas d’informer le chirurgien de toute prise de médicaments
  • Evitez la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention.
  • L’arrêt du tabac est exigé
  • Un shampoing et une douche à la Bétadine sont obligatoires la veille et le jour de l’intervention
  • Des bas de contention doivent être portés,  juste avant l’opération.

L’intervention

L’intervention pour une augmentation mammaire dure environ 2 heures suivie d’une hospitalisation de 24 heures.

Le chirurgien va pratiquer une incision, décoller les tissus, à savoir la peau et insèrera les implants mammaires sous ou sur le muscle puis referme l’incision avec des fils résorbables.

C’’est la même technique qui va être utilisée et ce quel que soit l’accès à savoir par voie péri-aréolaire, sous-mammaire, dans le sillon du sein, la voie axillaire….

augmentation mammaire

Les risques

Quel que soit le lieu de l’intervention, il existe des risques quant à une augmentation mammaire :

Non seulement, les risques peuvent provenir de l’anesthésie elle-même indus aux allergies ou aux chocs. De plus, les infections dans ce type d’intervention sont possibles ainsi que les hématomes. Il est probable aussi de subir une formation de coque, à savoir que l’organisme réagit mal à l’implant ce qui entraîne un durcissement visible et une perte de souplesse.

Après l’intervention la patiente peut constater une asymétrie et il faut repasser au billard dans ce cas. Tout ceci pour dire qu’une augmentation mammaire n’est pas une opération sans risque que ce soit en France ou ailleurs.

Après l’intervention

  • La douleur ressentie est supportable et disparaitra lentement
  • Un bandage sur les seins pendant une semaine
  • Il est obligatoire de porter un soutien-gorge de maintien pendant un mois
  • Les cicatrices doivent être massées avec une crème cicatrisante et les seins avec une crème nourrissante pour une peau souple. Le mieux est de bouger tant que vous pouvez
  • Du moment qu’un temps d’adaptation est nécessaire et au vu de la lourdeur des seins, il y  a lieu de porter un soutien-gorge de sport et ce pendant plusieurs mois.

Le résultat

Les résultats d’une augmentation mammaire ne sont visibles qu’une semaine après l’intervention et ce n’est qu’au bout de 6 mois qu’ils seront définitifs c’est-à-dire quand les tissus glandulaires et épidermiques se seront adaptés à la nouvelle forme des seins.

Les imperfections de résultat

Même si l’intervention pour une augmentation mammaire est réalisée en France, il peut apparaitre des complications post-opératoires et nous pouvons citer comme exemple :

  • Une asymétrie de volume pouvant être corrigée par des implants de taille différente
  • Une fermeté excessive notamment pour les gros implants
  • Un aspect un peu artificiel surtout pour les patientes très maigres
  • Des implants palpables au toucher
  • Une aggravation d’une ptôse mammaire
  • L’apparition d’hématomes
  • Une infection des prothèses qui reste vraiment exceptionnelle.

La durée d’une augmentation mammaire

Jusque-là les prothèses mammaires durent une dizaine d’années alors qu’aujourd’hui elles sont presque garanties à vie. En effet, un implant se fissure très rarement et même si cela arrive, le gel de silicone qui le constitue n’est pas toxique mais une nouvelle intervention sera nécessaire.

De plus en cas de grossesse, il n’y a aucune gêne si vous avez réalisé une augmentation mammaire. En ce cas, il est préférable que la prothèse soit située derrière les muscles pour être indépendante de la glande mammaire et autoriser l’allaitement.

Le prix d’une augmentation mammaire en France

Le coût d’une augmentation mammaire en France varie de 4000 à 6000 €. Vous paierez votre intervention de votre poche car l’intervention est perçue comme étant à but purement esthétique et n’est donc pas prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles sauf pour des cas rares ou pour la chirurgie réparatrice. Le remboursement n’aura lieu donc qu’en cas d’absence totale de glande mammaire, asymétries mammaires importantes ou malformations.

De ce fait pour une prise en charge d’une augmentation mammaire, le médecin va rédiger une demande d’entente préalable à remettre à la caisse de sécurité sociale dans l’attente de l’acceptation du médecin conseil.

Toutefois, n’oubliez pas que cette prise en charge n’inclue pas les frais d’honoraires. Mais il est possible que votre mutuelle puisse vous les rembourser.

Votre augmentation mammaire en Tunisie

Avant l’opération

Avant votre intervention pour une augmentation mammaire en Tunisie via une pose d’implant, il vous sera demandé de faire un examen mammographique et clinique pour déterminer toute absence de contre-indications. Il convient via ce procédé d’écarter tout risque de cancer du sein.

La première visite  avec le chirurgien est indispensable pour une discussion sur le déroulement de l’opération et vos attentes après la mise en place d’implants complétées par les possibilités du médecin en fonction de votre anatomie.

Il y a lieu d’effectuer aussi un bilan sanguin au laboratoire,  tel que prescrit sur l’ordonnance établie par votre chirurgien.

En salle d’opération

L’augmentation du volume des seins est généralement envisagée par une patiente soit suite à une aplasie des seins, une hypertrophie mammaire ou pour corriger une ptose mammaire. Pour y remédier, la solution idéale est l’augmentation mammaire mais tout dépendra du volume des seins souhaité. Généralement les femmes qui cherchent un volume mammaire important doivent recourir à l’implant mammaire. Pour le reste des patientes, il y a le choix entre le lipofilling des seins et l’injection hyaluronique.

augmentation mammaire

L’augmentation mammaire par pose d’implants

Une intervention de pose d’implant mammaire doit sa réussite dans le choix de l’implant qui sera fait sur la base du désir du patient combiné à l’anatomie du sein.

Les femmes qui optent pour la pose d’implants vont recourir soit à la prothèse anatomique, soit  à la prothèse ronde pour les profils moyens et hauts.

Généralement les implants utilisés sont en silicone aussi bien pour l’enveloppe que le produit de remplissage. Toutefois, certains médecins ont recours aux implants remplis de sérum physiologique.

L’intervention  se déroule sous anesthésie générale et dure environ 1h 30 mn. C’est la voie d’introduction de l’implant mammaire dans le corps qui va déterminer l’emplacement de l’incision. Il est possible d’utiliser la voie axillaire via une incision dans l’aisselle. Par contre, quand l’incision est au niveau de l’aréole, il est question de voie aréolaire ; et si cette incision est placée dans le sillon sous-mammaire, il s’agira de la voie sous-mammaire tout simplement.

Quant à l’implant, il est placé en position pré-musculaire car il  est mis devant les muscles pectoraux ou rétro musculaire, à savoir à l’arrière de ces mêmes muscles. C’est donc la structure glandulaire et thoracique qui va déterminer le positionnement de l’implant.

L’augmentation mammaire par injection de graisse

Pour réaliser une augmentation mammaire sans implants, il faut se tourner vers un transfert de graisse autologue dans les seins. Cette technique naturelle d’augmentation mammaire consiste à prélever de la graisse sur le patient, principalement sur les zones concernées par un stockage graisseux comme le ventre, les cuisses, les hanches ou la culotte de cheval. Le patient s’en sort gagnant par cette technique car il profite d’une liposuccion réalisée en vue de recueillir la graisse nécessaire à l’augmentation mammaire. Il gagnera non seulement une amélioration du volume mammaire en plus d’une silhouette plus affinée.

Il est tout à fait possible aussi de choisir la technique du lipomodelage pour une augmentation mammaire si la personne concernée ne cherche pas à obtenir une forte poitrine mais plutôt à une chirurgie réparatrice  principalement pour une reconstruction mammaire après mastectomie totale.

Les suites opératoires

Une augmentation mammaire en Tunisie par implants nécessite une convalescence de 10 jours. L’intensité des douleurs postopératoires dépend de la taille de l’implant et la manière dont il soit placé. De plus et comme pour toute intervention de chirurgie esthétique, une pose d’implants entraine quelques effets indésirables mais heureusement périodiques comme une apparition d’œdèmes, des cicatrices, des bleus….

Les attentes des patientes

Toute patiente qui opte pour une augmentation mammaire en Tunisie s’attend à ce que le résultat soit tout à fait naturel. Mais la question qui se pose serait de savoir ce qu’est le naturel dans une augmentation mammaire en Tunisie.

Le naturel dans ce cas se définit sur la base de 3 aspects qui sont :

  • La perception visuelle  car on ne doit pas déceler au regard que la poitrine est artificielle
  • La perception tactile et donc la prothèse ne doit en aucun cas se sentir au toucher
  • Aucune conséquence fâcheuse, en d’autres termes l’implant ne doit ni fuir, ni se déchirer sans compter que les fonctions sexuelles et allaitantes du sein ne doivent pas être compromises.

Reste à savoir si tout ceci est possible :

La réponse est oui, c’est possible. En Tunisie, nous disposons d’éminents chirurgiens qui maîtrisent parfaitement les techniques d’incision, de pose et la solidité des prothèses est garantie. Les cicatrices sont soit sous l’aisselle, soit autour du mamelon et leur présence est donc vraiment masquée. L’augmentation mammaire réalisée en Tunisie n’empêche pas l’allaitement du moment que les implants sont posés derrière la glande.

Une patiente qui choisit de faire son augmentation mammaire en Tunisie va chercher à obtenir un bon résultat au niveau esthétique et ceci concerne principalement le décolleté. C’est pour cela qu’il est proposé 2 formes de prothèse à savoir : les prothèses anatomiques et les prothèses rondes. Celles anatomiques offrent une pente adoucie avec peu de décolleté et proche de l’effet naturel avec une partie inférieure ferme et bien remplie. La prothèse ronde donne à la partie haute des seins un aspect plus bombé. Dans ce cas, il faut éviter les implants à profil haut sous peine de sortir avec un décolleté très vif dont l’aspect n’est pas du tout naturel.

Le résultat

Pour obtenir le résultat définitif d’une augmentation mammaire par pose d’implants, il faut attendre au moins 3 mois pour une stabilisation de l’implant en question. Toutefois il faut savoir que la durée de vie d’une prothèse en silicone est de 15 ans au maximum. Une fois cette période dépassée, il y a lieu de changer l’implant ou l’enlever.

Il est possible qu’après une augmentation mammaire, surviennent quelques complications : Certaines sont dues à des causes chirurgicales et d’autres sont liées à la prothèse. Les problèmes liés à la pose d’implant sont généralement : l’épanchement lacté, l’anomalie de cicatrisation, la nécrose cutanée, un hématome, une infection ou un épanchement séreux. De plus il est possible de constater une formation de plis ou de vagues ainsi qu’une formation de coques prothétiques, un déplacement ou une rupture d’implant

augmentation mammaire

L’intérêt d’une augmentation mammaire en Tunisie

La chirurgie esthétique en Tunisie en général et l’augmentation mammaire en Tunisie principalement attire un grand nombre de patients étrangers de diverses nationalités et principalement des français, belges, suisses, canadiens et algériens.

Ce qui fait le succès de la Tunisie dans le secteur de la chirurgie plastique s’explique par plusieurs facteurs  comme : les prix défiant toute concurrence, des séjours esthétiques en all-incluse, des chirurgiens plasticiens performants et expérimentés et des cliniques dont l’infrastructure médicale est ultra moderne.

Pour les plus sceptiques qui pensent  que les prix fortement concurrentiels des opérations esthétiques en Tunisie sont dus principalement à la mauvaise qualité des prestations, il faut savoir qu’il n’en est rien. Ces prix avantageux s’expliquent uniquement par la différence entre la monnaie tunisienne et l’Euro sans compter que le coût de la vie est moins cher en Tunisie et la politique de l’état cherchant à faire de la Tunisie une destination mondiale du tourisme médical.

Les tarifs d’une augmentation mammaire  en Tunisie

Les tarifs d’une augmentation mammaire en Tunisie vont être conséquents à la technique choisie. En effet, les prix d’une augmentation mammaire diffèrent si elle est réalisée avec pause d’implants  ou par injection de graisse. Et ce n’est pas le seul critère. Le coût d’une augmentation mammaire avec pose d’implants n’est pas le même avec les prothèses rondes qu’avec les implants anatomiques.

En résumé, voici quelques prix approximatif d’une augmentation mammaire en Tunisie selon les techniques choisies :

  • Augmentation mammaire avec prothèses : 2200€

Les prix sus indiqués comprennent :

  • La consultation et les honoraires du chirurgien plasticien
  • Le soutien de contention
  • Le séjour à la clinique
  • Le transport en véhicule climatisé
  • Les soins infirmiers
  • Le séjour de convalescence dans un hôtel 5* en all inclusive.

Et vous serez-vous tenté par une augmentation mammaire en Tunisie ? Réservez donc votre place !